L’autisme n’est pas une maladie que l’on peut guérir mais un handicap avec lequel on apprend à vivre


1 enfant sur 150 en France est porteur d'autisme,

1 sur 60 aux Etats Unis!


Nous avons tous autour de nous des proches, des connaissances, touchés par l'autisme

L'autisme aujourd'hui

Accompagner un enfant/ado porteur de TSA (Troubles du Spectre Autistique) aujourd'hui relève d'une gageure en France.


Par manque de moyens, par manque de structures et lorsqu'elles existent, par manque de places. En France, nous avons un grand retard dans les prises en charge permettant aux enfants d'avancer dans la possibilité de trouver une place dans notre société, comparé à d'autres pays (Canada, Belgique, Suisse).

Ainsi c'est souvent les parents qui portent aussi loin que possible leur enfant. Forçer parfois à arrêter de travailler, à mettre de côté vie personnelle, vie de couple, et vie sociale...


Car l'autisme prend autant de formes différentes qu'il y a de porteurs d'autisme. Ce handicap s'exprime à différents niveaux (pour lesquels il y a eu divers essais de classification), plus ou moins sévères.

L'autisme Asperger est plus connu (voir le film "Rain Man" (1988) par exemple) car identifié comme autisme de haut niveau, socialement acceptable, car intéressant par les potentiels développés par ces personnes (avec un QI très élevé et des talents particuliers les rendant incroyablement forts!)

De l'autre côté de l'échelle se trouve l'autisme classique, voir sévère, et un autre film montre ceci de façon explicite, "Hors Norme" (2019). Où les jeunes adultes handicapés ne trouvent plus aucune structure acceptant de s'occuper d'eux au quotidien, face à la violence exprimée au travers des crises...


Mayann entre dans cette dernière catégorie (enfant non verbal, présentant de grands troubles sensoriels, manifestant de violentes crises comportementales) . Qui se manifeste par une longue liste de caractéristiques rendant chaque instant du quotidien intense, nécessitant un accompagnement non stop, avec des outils adaptés et une vigilance extrême. Afin de lui permettre d'apprendre à apprendre de nouveaux concepts, comportements. Pour les choses usuelles de la vie (habillage, propreté, communication).


Votre soutien, par l'intermédiaire de cette Trace d'Espoir permet :

Financer les prises en charge non remboursées par la sécurité sociale (et oui, ça existe encore!) : ergothérapie; orthophonie; psychomotricité; équithérapie.


Financer les transports quotidien domicile - école. Car aucune alternative au transport personnel en véhicule parental n'a été trouvée.


Financer les activité extra scolaire de sollicitation sensorielle : natation, marche, séjour à la mer, parapente, escalade


Aider aux revenus parentaux (suite à la cessation d’activité induite par l'accompagnement du quotidien)

loader

Quelques caractéristiques des TSA


Pour aller plus loin et en savoir plus

  • loader

    VA (volontaires pour les personnes avec autisme)


  • loader

    OVA (objectif vaincre l'autisme)


  • loader

    FQA (fédération québécoise de l'autisme)